Chinon, la quintessence du cabernet franc

Formation Masterclass SANS coffret de dégustation - Formation théorique à télécharger sur notre campus (accès en 48h ouvrées)

Quantité

Regardez la carte: 

Nous voilà dans le triangle d’or du cépage cabernet-franc !

Bourgueil, Saumur, Chinon ...

Sur chacune de ces appellations, le cabernet franc prend des expressions différentes. 

Parfois, il est sur le fruit, la rondeur.

Mais vous le savez : Ce cépage peut être aussi austère et tannique.

C’est à Chinon que son caractère est le plus affirmé.  

A la confluence de la Loire et de la Vienne, les vignes gravissent les coteaux, et sillonnent la campagne, délimitée en partie par les forêts (Forêt de Chinon, ou de Fontevraud). 

Le climat océanique de Chinon est un peu plus chaud que celui du reste de la Touraine. 

Ici, les vents jouent un rôle majeur sur l’effet millésime. 

Tantôt frais et secs, tantôt chauds et humides, ils influencent la maturité du raisin, et le profil du vin.

Cette image de vin rude, caractériel, rustique, a longtemps été associée à Chinon. 

On a décrié le cabernet franc. 

Certes, il peut être déroutant. 

Mais son caractère, c’est aussi ce qui fait son charme. 

Et puis, les choses ont quand même bien changé depuis 20 ans. 

Des vignerons talentueux (et il y en a un paquet à Chinon) de la nouvelle génération, ont œuvré aux côtés (ou à côté, plutôt) des références de l’appellation (Philippe Alliet, Bernard Baudry, ...).

Et le cabernet franc révèle ici ses plus belles expressions : il n’est pas seulement corsé, boisé, complexe, à faire vieillir… Il peut être prêt à boire, fruité, souple

Pour bien comprendre les expressions du Chinon, je vous propose de parcourir ses vignobles, le long de la Vienne. 

Et de voir ensemble le lien entre les styles de Chinon, et ses climats et terroirs. 

En bref : Vous allez devenir spécialiste (ou presque !) de Chinon.

C’est le programme de votre Masterclass !

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Votre note
Mon panier